Rechercher
  • florent

MonChequier.com ou comment changer les habitudes des consommateurs.

Mis à jour : 22 nov. 2019

On a lancé ce truc il y a quelque mois avec un enthousiasme incroyable, on a eu des désillusions tout aussi incroyables sur l'exécution, les contraintes et les montagnes à déplacer pour mettre en place des process de travail efficients. On a réussi à developper un prototype, à la dure, obstacle après obstacle. On a identifié les faiblesses, les opportunités et surtout le potentiel incroyable qui, nous sommes persuadés, dépasse de loin tout ce qu'on a fait jusqu'à maintenant.


Nous avons plein d'idées qui nous traversent la tête, la plupart à moitié débiles. Celles que nous gardons en tête plus de 3 jours ont une chance d'être développées sous la forme d'événements, de stratégie, de créa... et une fois réalisé c'est terminé, nous passons à autre chose. Nous nous remettons dessus pour developper une V2, une V3 ou une alternative plus efficiente mais en gros nous considérons que notre job est fini.


Avec monchéquier.com, ça va faire plus de 6 mois que cela nous obsède, que nous percevons l'ensemble des possibilités de ce qui n'est à ce jour qu'un fragment d'embryon.

Les perspectives sont immenses et c'est probablement le truc le plus difficile à réaliser auquel nous nous sommes jamais attaqués.

Il n'y a globalement que des risques : investir à perte, briser l'enthousiasme de l'équipe en travaillant sur des outils inadaptés, perdre du temps, s'épuiser, manquer de ressources, se faire doubler.... Ou réussir.


Ce projet ne peut pas échouer. Pour nous, il est juste inconcevable que ce truc la ne devienne pas énorme dans les années qui viennent. Nous avons testé le business avec un produit qui est loin d'être optimal et qui demande une énergie humaine et un travail totalement disproportionné pour l'instant. Qui nous coute une fortune en R&D, qui empiète sur le quotidien déjà très chargé des équipes depuis 6 mois et qui néanmoins est probablement un des trucs les plus cool et les plus enthousiasmants qui n'ait été produit par Dazl.


Le soft fonctionne, le back et le front sont loin d'être optimaux mais ça tourne, on remonte énormément de data, on l'analyse et on se remet au boulot pour l'améliorer encore et encore.

L'expérience client est top, nous allons continuer à le faire évoluer. Il faut que cette solution devienne incontournable pour toutes les opérations promotionnelles en points de vente. On est dessus à 2000 %.





57 vues

© 2019 par Dazl. Tous droits réservés. Vive la Bretagne libre !

  • Instagram
  • YouTube